Origine du solitaire

Parmi les jeux de cartes les plus populaires, figure indiscutablement le jeu de Solitaire.

Les dés et les cartes à jouer restent à l’origine de nombreux jeux. Depuis bien longtemps, ces deux constructions particulières ont fait naître des centaines de milliers de jeux qui font le bonheur d’un simple joueur, d’une famille ou même d’une communauté. Si certains en ont fait leur gagne-pain, d’autres les ont adoptés simplement pour se distraire. Et leurs impacts ont une telle ampleur dans l’univers des jeux que des historiens se sont penchés sur l’histoire des cartes, leur origine et tout ce que les entoure. Malheureusement, ils se sont heurtés à beaucoup d’imprécisions dans l’histoire et dans les faits historiques. À en croire que dès leur naissance, les jeux de cartes jouaient déjà avec les dates et les lieux.

Si bien qu’il a fallu à ces chercheurs trouver un compromis puisqu’il faudrait bien attribuer une carte d’identité aux jeux de cartes. La date constituait déjà un casse-tête et le lieu est une autre paire de manche qui se partage entre l’Inde, la Perse ou la Chine. Et comme on ne peut pas retourner dans le temps sauf avec des événements transcrits dans des ouvrages, il a été communément admis que les cartes à jouer étaient certainement inventées dans la Chine ancienne. En effet, l’histoire mentionne, en 969, que l’empereur de Chine de l’époque, Mu-tsung, passait ses moments de détente avec son épouse en jouant à un jeu dénommé « cartes dominos ». En même temps, à peu près à la même époque, une autre pratique utilisait des « cartes d’argent ». Et il se trouve que ces deux types de jeux de cartes ressemblaient étrangement avec les jeux de cartes d’aujourd’hui. De leur berceau natal qui est la Chine, les jeux de cartes se sont exportés vers l’Europe en traversant toute l’Asie, tout en laissant un peu de son empreinte en Égypte. L’Italie et l’Espagne les ont reçus en primeur avant de séduire la France et s’installer en Angleterre. Peu de temps après, c’est l’Amérique qui fut atteinte de la fièvre des cartes. Parmi les jeux de cartes les plus populaires, figure indiscutablement le Solitaire.

Le solitaire

C’est un jeu qui se pratique avec 52 cartes et où il n’y a aucun adversaire. En fait, c’est un jeu qui permet au joueur de se distraire avec un minimum d’effort intellectuel et où il ne risque pas de perdre de l’argent (du moins s’il joue sans argent) et qui ne requiert que très peu d’investissement. Car il suffit d’avoir un jeu de cartes et une table, même d’assez petites dimensions. L’effort physique se résume seulement à la distribution et aux déplacements des cartes. Et dans les jeux de solitaire sur ordinateur, il n’y a même pas de distribution.

Par ailleurs, des premiers ouvrages édités au XIVe siècle mentionnent déjà l’utilisation des jeux de cartes, en Italie.

Aujourd’hui, le jeu de solitaire se promène allègrement sur tous les sites de jeux car il est très prisé et n’a pas besoin de publicité pour cultiver sa popularité. Enfin, le solitaire fait partie intégrante du célèbre système d’exploitation Windows de Microsoft.